jeudi 23 février 2017 19h47

Tunisie: la révolution touristique telle que proposée par Ettakatol

Publié le mercredi 28 septembre 2011 lu 3902 fois
 Tunisie: la révolution touristique telle que proposée par Ettakatol

Tunisie: la révolution touristique telle que proposée par Ettakatol

Le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL ou  Ettakatol) a organisé, lundi 26 septembre 2011 à Tunis, une rencontre-débat sur le secteur du tourisme en Tunisie, et ce en présence de M. Mehdi Alleni de l'hôtel Le Sultan, Birk Nouira du Clun Med, Samy Razgallah et M. Kahlil Zaouia, membres du Bureau Politique du parti.  Dans son allocution d’ouverture de cette rencontre première en son genre, M. Zaouia a rappelé que  le brain-storming réunissant des professionnels et des représentants des médias « permet d’apporter de nouveaux éclairages et d’afficher certaines orientations et réformes des propositions du programme d’Ettakatol dans le domaine du tourisme. Les débats féconds ont fait ressortir  deux grandes catégories de réformes : Les 100 premiers jours de gouvernance et la stratégie Moyen et long terme.

100 jours pour agir. C’est l’intitulé des réformes  à court terme présentées par les intervenants et qui se déclinent en quatre actions immédiates :

•    Ouverture de l’espace aérien : Il est évident que cette restriction est en place pour protéger la compagnie nationale et précédemment celle de Belhassen Trabelsi. Cette  restriction pénalise fortement les établissements hôteliers ainsi que tous les secteurs d’activité touristique. L’ouvetture du ciel augmentera le nombre de visiteur vers la Tunisie, nous pourrons nous positionner comme destination court séjour (weekend breaks). Cette nouvelle clientèle est intéressante car elle est habituée à voyager en dehors de la haute saison et recherche à découvrir davantage les richesses de  notre patrimoine. La clientèle d’affaires recherche aussi  les vols low cost. Il est indispensable de compléter l’ouverture de l’espace aérien par une baisse des frais aéroportuaires.

•    Assainissement du parc hôtelier
: un certain nombre (estimé entre 40 et 60) d’unité hôtelière se trouve dans l’incapacité d’honorer ses engagements financiers. Ces unités défaillantes tirent le produit vers le bas. Venir en aide à ces hôtels serait une grosse erreur stratégique (et inutile). En effet, cela ne fera que mettre sous perfusion (et gaspiller de l’agent) un malade incurable. Nous préconisons donc de laisser les organismes financiers recourir aux moyens légaux afin qu’une décision de justice leur permette de vendre leurs actifs aux moyens d’appel d’offre. Les emplois afférents seront pris en compte selon le cadre légal de la convention collective.

•    Amélioration immédiate du contrôle de qualité
: Durant de nombreuses années, les autorités ont fait part de légèreté en matière de contrôle de qualité des prestataires touristiques. Il est primordial d’y remédier. Tout d’abord, il est indispensable de proposer une formation aux inspecteurs du tourisme afin de leur permettre d’être à jour  Assurer des contrôles de qualité (hygiène, prestations, envrironnement…) et lutter contre la contrefaction.

•    Préparation la nouvelle campagne de communication : Il est indispensable de lancer une nouvelle campagne de communication dédiée aux marchés émetteurs. Cette campagne aura comme 1er objectif de soutenir la vente pour la saison 2012, elle sera également une base de l’approche marketing pour l’avenir. Il est urgent de changer l’image de la destination mono-produit en destination multi-produits.

Stratégie à moyen / long terme
Les attentes  du consommateur ont évolués (et évoluent encore) et le produit stagne depuis près de 20 ans. L’écart est tellement important qu’il nous est impératif de révolutionner notre produit. Cette révolution s’articulera autour de deux évolutions centrales:
•    La régionalisation du produit : Cette régionalisation  consiste à abandonner le produit destination Tunisie vers 5 ou 6 produits destinations régionales. Nous ne pouvons pas vendre toute la Tunisie sous une seule marque, c’est comme si un hôtel voudrait séduire tous les types de clientèle. Nous définirons pour chaque région les produits et service clés à développer et mettre en avant. Parmi ces produits : Le patrimoine naturel  ( plage, foret, désert, campagne, mer, thermes, parc…)  Le patrimoine culturel  (site archéologique, mosquée et lieu de culte, musée…), gastronomie régionale, festival et manifestation régionaux Etc… Il est également important d’avoir une destination «tendance et haut de gamme»  à l’image de Marrakech.En complément à cela, il est nécessaire qu’il y ait une indépendance et une décentralisation décisionnelle. Il y aura donc une direction Tourisme pour chaque région.
•    Le développement de nouvelles niches : Il s’agit de créer ex-nihilo ou de développer  de nouvelles niches  ( tourisme médicalisé pour 3ème  âge, Tourisme d’affaires Tourisme sportif ,  Maison d’hôtes,  Aventure , circuits, Tourisme nature, culturel, loisirs…etc)


A ces évolutions qualitatives  s’ajoutent des  évolutions quantitatives qui se résument  à  l’augmentation du nombre de lits en 5 ans, avec l’objectif d’atteinte des 10 millions de touristes en 2016.

voir la vidéo de Mehdi Alleni

Ferid Fetni: "la révolution du tourisme tunisien a été faite avant le 14 janvier" - vidéo

Le tourisme Tunisien n'a pas de stratégie! vidéo

Lire aussi

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...