lundi 27 février 2017 08h15

Tunisie: comment Ennahda compte-t-il développer le tourisme

Publié le vendredi 18 novembre 2011 lu 2981 fois
Tunisie: comment Ennahda compte-t-il développer le tourisme

Tunisie: comment Ennahda compte-t-il développer le tourisme

Bref aperçu du programme du parti islamiste Ennahda , vainqueur des premières  élections libres en Tunisie, dans le secteur du tourisme :

Diversification de l'offre touristique :


Améliorer le service offert, contrôler la qualité et la diversité du produit en développant le tourisme culturel (sites archéologiques), médical, écologique, saharien, sportif (golf, navigation de plaisance etc.).

Encourager l’investissement dans le tourisme haut de gamme (tourisme d’affaires et de congrès) afin qu'il réponde aux normes internationales.

Améliorer l'innovation en prenant en considération les recommandations des études stratégiques d'ores et déjà réalisées. (Etude de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale - Etude de la Banque Mondiale - Etude du Cabinet de Conseil français Roland Berger.)

Formation :
Améliorer la qualité des services en passant par une structure nationale de formation professionnelle du secteur à travers un partenariat entre plusieurs ministères et en créant des établissements spécialisés dans la formation des cadres.

Associer l'Etat et le secteur privé en ce qui concerne les programmes et les cadres responsable des formations.

Les marchés émetteurs:
Soutenir les marchés traditionnels européens tout en allant vers d'autres marchés (américain, japonais, canadien, chinois, arabe, islamique).

Promouvoir le tourisme intérieur, le tourisme familial, le tourisme solidaire, le tourisme de passage, les croisières, le tourisme maghrébin et arabo-musulman.

Inciter à la consommation en dehors des hôtels.

Mettre en place de nouvelles techniques d’animation touristique.

Transport aérien :
Soutenir la flotte nationale. Ouverture ensuite de l'espace aérien aux compagnies étrangères tout en respectant la souveraineté de l'espace aérien tunisien « dans le cadre d'un vrai partenariat et des intérêts communs ». En matière d'open sky aucune date n'est avancée.

Endettement des hôteliers:
Etudier au cas par cas en raison de ses effets négatifs sur la qualité des services, la rentabilité et la compétitivité des établissements touristiques.

Constituer un comité regroupant le ministère, des hôtels, des banques, des auditeurs et des experts.

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...