lundi 20 février 2017 09h40

L’avion de Tunisair décolle après plusieurs heures d’immobilisation à Tripoli

Publié le samedi 26 novembre 2011 lu 4361 fois
 L’avion de Tunisair décolle après plusieurs heures d’immobilisation à Tripoli

L’avion de Tunisair décolle après plusieurs heures d’immobilisation à Tripoli

Un avion de la compagnie tunisienne Tunisair a décollé vers 21 h  30 (heure tunisienne) après plusieurs  heures  d’immobilisation à l'aéroport de Mitiga, à Tripoli, par des dizaines de Libyens réclamant justice après des violences meurtrières à Bani Walid, un ancien bastion des forces loyales à Mouammar Kadhafi. Un accord a été trouvé  suite à des négociations  menées entre le groupe de rebelles, et les chefs des tribus, côté libyen,  et l’équipage de l’avion, et le personnel de l’ambassade tunisienne de Tripoli, côté tunisien.


Avant l’accord, des jeunes venus de Soug Jomaa, un quartier de la capitale, étaient assis au pied de l'avion, a constaté une journaliste de l'AFP. Une cinquantaine de voitures étaient garées sur le tarmac, dont quelques-unes sous l'appareil, de type Airbus A320,  qui aurait dû décoller vers 17H00 (15H00 GMT) pour rejoindre Tunis mais était toujours cloué au sol. Les habitants de Soug Jomaa affirment que les «thowar» (combattants ex-rebelles) de leur quartier ont été appelés en renfort cette semaine à Bani Walid, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, par le conseil militaire de la ville mais qu'ils ont ensuite été «pris au piège» par des partisans de l'ancien régime.


Treize d'entre eux ont été tués, a déclaré à l'AFP Abderrazak Abdessalam al-Aradi, un membre du Conseil national de transition (CNT) venu à l'aéroport pour tenter d'apaiser les esprits. «Nous voulons que justice soit rendue. Sinon on se fera justice nous-mêmes» a affirmé à l'AFP Mohammed Belhaj, un membre de la brigade de Soug Jomaa. «A Bani Walid, ce sont des caméléons, ils ont juste changé de couleur mais ils soutiennent toujours l'ancien régime», a assuré l'un de ses camarades, Hosni Berbech. Les habitants de Soug Jomaa réclament l'arrestation des meurtriers et le désarmement des brigades de Bani Walid. Le CNT doit discuter de l'affaire demain.
A noter qu’aucun acte de violence ou agression n’a eu lieu lors de cet incident.

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...