lundi 27 février 2017 08h16

La Libye dispense les Tunisiens des mesures restrictives d’entrée sur son territoire

Publié le samedi 16 janvier 2010 lu 1372 fois
La Libye dispense les Tunisiens des mesures restrictives d’entrée sur son territoire

La Libye dispense les Tunisiens des mesures restrictives d’entrée sur son territoire

Bonne nouvelle pour les Tunisiens habitués à se rendre en Libye. Le Ministère libyen des Affaires étrangères vient de dispenser nos concitoyens des nouvelles conditions d’accès au territoire libyen pour les étrangers. Ces mesures concernent notamment  l’obligation  d’être munis d’une carte officielle de résident, d’un permis de travail ou d’une invitation officielle certifiée par l’ambassade libyenne dans les pays d’origine des voyageurs. La Libye exige également que les étrangers souhaitant accéder à son territoire  paient une taxe d’entrée de 150 dinars et justifient d’un minimum de 1.000 dollars américains ou de leur équivalent en euros. Une mesure qui concerne depuis juin dernier tous les étrangers, mais dont les Tunisiens ont été dispensés jusqu’à décembre dernier.
Selon une source diplomatique libyenne, les mesures appliquées ces dernières semaines ont été mises en vigueur  dans le cadre de l’application d’un décret paru en octobre 2009 qui organise l'entrée des étrangers en Libye. L’application de ce décret  était, selon les mêmes sources, motivée par un afflux sans précédent d’Égyptiens, dont le nombre en Libye est estimé à environ 1,5 million et dont la plupart sont en situation irrégulière.
Tripoli aurait été obligé de prendre les mêmes mesures à l'encontre de ses deux voisins, en l’occurrence l’Egypte et la Tunisie, par mesure d’équité.
En ce qui concerne l’Egypte, la Libye  aurait décidé de  suspendre les nouvelles mesures  jusqu’à dimanche prochain seulement.
Se rendre en Libye était devenu depuis environ cinq semaines un véritable casse-tête chinois pour les Tunisiens. Qu’ils soient des gens ordinaires cherchant à rendre visite à leurs proches, des hommes d’affaires ou encore des commerçants, plusieurs centaines de nos concitoyens qui souhaitaient visiter ce pays frère ont dû rebrousser chemin ces dernières semaines après avoir été informés des nouvelles mesures aux postes frontaliers et au niveau des aéroports tunisiens., avant la suppression de cette mesure.
La libre circulation des hommes et des marchandises qui a toujours été en vigueur entre la Tunisie et la Libye a jusqu’ici favorisé un développement fulgurant des  échanges commerciaux entre les deux pays. Rien qu’en 2008, ces échanges ont enregistré une hausse de 38.7% pour une valeur de 2.3 milliards de dinars.
Les Libyens entrent toujours librement en Tunisie attirés par l’hospitalité de leurs voisins mais aussi par des prestations sanitaires de qualité. Près d’un million et demi d’entre eux s’y sont rendus en 2009, presque autant de Tunisiens faisant le chemin inverse, essentiellement pour le commerce.

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...