mardi 28 février 2017 18h13

Nabil Chettaoui pense que l’Open Sky ne servira pas la destination Tunisie!

Publié le mardi 06 avril 2010 lu 2127 fois
Nabil Chettaoui pense que l’Open Sky ne servira pas la destination Tunisie!

Nabil Chettaoui pense que l’Open Sky ne servira pas la destination Tunisie!

L'Association des Tunisiens des Grandes Ecoles (ATUGE) a organisé le 6 avril 2010 un déjeuner-débat sur le thème «L’Open Sky : opportunités et risques pour le secteur transport aérien et le tourisme tunisiens?»,  avec la participation de Nabil Chettaoui, PDG de Tunisair, Mohamed Chérif, président directeur général de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) et Haluk Bilgi, PDG de TAV Airports Holding Tunisie.
Le PDG de Tunisair a, d’emblée, noté que la libéralisation du ciel, qui sera effective d’ici deux ans suite à la signature d’un accord avec  l’Union européenne,  constitue une menace pour le pavillon tunisien. « L’open Sky qui provoquera une arrivée massive des compagnies low-cost dans le ciel tunisien ne sera pas une bonne chose pour la Tunisie. On sait qu’il menace le pavillon national, mais on ne sait pas s’il va vraiment contribuer au développement de l’activité touristique», a-t-il clairement indiqué.
M Chettaoui a évoqué le désengagement de plusieurs compagnies étrangères sur la destination  au lendemain de la crise financière et économique et noté que c’est le pavillon national qui avait sauvé les meubles.
Les hôteliers voient, quant à eux, dans l’Open Sky une opportunité. Tel est l’avis de Jalel Bouricha, patron de la Chaîne Yadis Hôtels, qui estime qu’un ciel ouvert permet de drainer une nouvelle clientèle et développer l’activité économique dans les régions.
M. Bouricha estime qu’avec l’avènement de l’Open Sky, l’hégémonie des TO va certainement diminuer, mais d’autres acteurs  vont imposer leurs diktats, en l’occurrence les agences en ligne.
Rappelons que les compagnies low cost détiennent, actuellement, 40 % de la flotte aérienne sur le marché européen, où ils mènent la vie dure à des mastodontes comme British Airways, Lufthansa ou encore Air France KLM.

Lire aussi

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...