samedi 01 novembre 2014 01h06

Malev : radiée par IATA, la Cie devra 700 000 euros au BSP au 15 février

Publié le dimanche 05 février 2012 lu 273 fois
La compagnie hongroise, à court de liquidités, ne peut plus assurer ses vols. ILFC, le loueur d’avions est d'ailleurs en train de récupérer la flotte de 22 appareils aux couleurs Malev. Officiellement, la compagnie ne s’est pas déclarée en faillite, mais IATA l’a radiée du BSP.
Malev : radiée par IATA, la Cie devra 700 000 euros au BSP au 15 février
La décision de stopper l’ensemble des vols vendredi matin après blocage d’un appareil à Tel Aviv a laissé sur le carreau 7 000 passagers pour la seule journée de vendredi 3 février 2012.

Mais beaucoup plus pour les jours suivants.

Le gouvernement hongrois a laissé entendre qu’il préparait un budget de 2 milliards de forint (6,8 millions d’euros) pour rembourser les passagers obligés de prendre un autre transporteur pour effectuer leurs vols retour.

Easyjet et Wizz Air ont accordé des tarifs spéciaux pendant le week-end et jusqu’à lundi soir.

Il n’empêche que la compagnie n’a pas officiellement déposé le bilan puisque le gouvernement hongrois a décidé de la maintenir en vie en la déclarant jeudi dernier, "compagnie d’importance stratégique .

La législation européenne prévoit l'assistance aux passagers
Et, dans ce cas-là, fait remarquer Maitre Sprecher, c’est la législation européenne obligeant les compagnies aériennes à une assistance aux passagers (261-2004, articles 8 et 9) qui s’applique.

Ce qui signifie prise en charge des frais d’hôtels, de repas, etc.. pour les passagers bloqués aux aéroports.

Du côté des agences de voyages, le SNAV a décidé de lancer une procédure de référé pour bloquer les fonds dus au BSP, comme cela avait été fait au moment de la faillite d‘Air Madrid.

Pour le mois de janvier, le montant de la billetterie émise serait de 700 000 euros dus à l’échéance du 15 février.

"IATA ayant suspendu Malev du BSP, la procédure du référé peut s’enclencher même si la compagnie n’a pas officiellement déposé", estime Jean-Pierre Mas, le président de la commission air du SNAV.

Toute l'actualité avec TourMaGazine.fr

source: TourMag

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


Dubaï, la sirène du Golfe

Dubaï, la sirène du Golfe

Ce fût un temps où on rêvait de visiter Tahiti, Hawaï ou l’une de ces îles qui embrassent...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...