mardi 16 septembre 2014 10h27

Thalys : J'ai testé pour vous le Paris-Bruxelles en moins d'1h30

Publié le mardi 27 mars 2012 lu 115 fois
Quand on a testé le Paris-Bruxelles avec le Thalys, on comprend mieux pourquoi les compagnies aériennes ont, il y a quelques années, abandonné la liaison au profit du fer. Avec moins d'une heure et demie de point à point, la liaison à grande vitesse bat à plates coutures l'avion. Ajoutons-y la qualité du service made in Belgium et on obtient un produit dont la Sncf ferait bien de s'inspirer pour relever le niveau de ses prestations.
Thalys : J'ai testé pour vous le Paris-Bruxelles en moins d'1h30
Levons d'emblée tout suspense : le produit à grande vitesse proposé par Thalys est nettement supérieur à celui que peut proposer son homologue et actionnaire français.

La culture française de refus du service minimum est bien connue. Une constante que l'on retrouve particulièrement bien représentée dans les transports hexagonaux.

Certes les choses ont évolué, notamment depuis l'avènement du TGV, mais force est de constater qu'il y a encore loin de la coupe aux lèvres, lorsqu'on compare les liaisons TGV Sncf avec celles de ses concurrents européens.

Pour prendre le plus proche, nous avons testé pour vous la liaison Paris-Bruxelles à bord du Thalys n° en classe Confort 1, l'équivalent de la première classe française.

On réserve et on commande ses titres de transport sur le site www.thalys.com. On peut aussi dans la foulée booker une chambre chez Accor ou louer une voiture avec Europcar.

Une fois validés, les billets peuvent être immédiatement imprimés en fonction ticketless. Une infographie permet de visualiser les 3 étapes du processus de contrôle.

Vous devez être présent sur le quai d'embarquement 2 minutes au plus tard avant le départ.

Le réseau Wi fi est disponible gratuitement
Thalys : J'ai testé pour vous le Paris-Bruxelles en moins d'1h30
Grâce au code imprimé sur l'eticket, le contrôle préalable se fait à l'embarquement.

Contrairement au TGV, il n'y a pas de voitures à étage. En revanche, les couloirs sont vastes et on ne risque pas d'accrocher ni d'écorcher son voison lorsque on se déplace avec une valise volumineuse.

Dès l'embarquement, la plateforme présente un rack avec des journaux et des magazines, en français, anglais et allemand.

La disposition des sièges est, à peu de chose près identique à celui des TGV français, avec un look un peu plus chic et vintage avec ses tons rouges bordeaux.

Les sièges sont confortables et disposent également de la fonction qui permet d'alonger ou de redresser l'assiette. Une liseuse et des prises électriques complètent l'ensemble.

En revanche, le réseau Wi fi est disponible gratuitement (y compris en classe éco). De quoi travailler confortablement pendant le court laps de temps du trajet.

Au fait, où en sont les projets de la Sncf sur la connection internet (payante, bien sûr) à bord de ses trains ?

Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir...
Thalys : J'ai testé pour vous le Paris-Bruxelles en moins d'1h30
Aussitôt installé, une hôtesse bilingue en uniforme passe pour s'enquérir des passagers qui souhaiteraient disposer d'un taxi dès leur arrivée à Bruxelles. Le ton est déférent et très professionnel.

Dix minutes plus tard, un plateau-repas (compris dans le prix du billet) nous est servi. Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir.

Le tout accompagné d'un choix de boissons, soft drinks, bières ou vins au choix. Café ou thé complètent l'ensemble avec un service aimable et un personnel souriant.

L'ensemble est léger mais bien conçu et permet de caler l'estomac en attendant plus solide. La petite heure trente du trajet file à grande allure et nous voici bientôt arrivés à Bruxelles-Midi.

Décidément, nos voisins de l'outre-Quiévrain, ont la "frite" question service et, avec les formes qu'ils y mettent, qui oserait encore parler de plat pays ?

Toute l'actualité avec TourMaG.com

source: TourMag

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


Dubaï, la sirène du Golfe

Dubaï, la sirène du Golfe

Ce fût un temps où on rêvait de visiter Tahiti, Hawaï ou l’une de ces îles qui embrassent...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...