jeudi 23 mars 2017 13h15

Point de vue-Tunisie: embellie fragile de l’industrie touristique

Publié le mercredi 04 avril 2012 lu 1873 fois
  Point de vue-Tunisie: embellie fragile de l’industrie touristique

Point de vue-Tunisie: embellie fragile de l’industrie touristique

 La machine se remet en branle lentement, mais sûrement. Et des signes d’embellie commencent à se dessiner dans le ciel du tourisme tunisien. Jusqu'au 20 mars courant, "la Tunisie a réussi à récupérer 33% des pertes au niveau des recettes touristiques et à enregistrer un nombre d'arrivées de touristes supérieur à celui de 2011 d'environ 250 mille arrivées", d'après les chiffres du ministre du Tourisme. Cette embellie est le fruit de l'amélioration progressive de la situation sécuritaire dans le pays. Mais il est trop tôt de pavoiser et de croire que la relance est acquise. L’embellie du secteur est encore fragile. Une reprise solide reste tributaire de plusieurs facteurs directement en rapport avec les futures stratégies de l’administration, le professionnalisme des hommes du métier, et leur esprit inventif ainsi qu’avec le climat général  dans le pays aussi bien politique, social, culturel  ou environnemental.
Le fait que le tourisme tunisien souffre de maux endémiques d’ordre structurel est un secret de polichinelle. Malgré les divers diagnostics alarmants  établis par Fitch Ratings, la Banque Mondiale et le cabinet international Roland Berger, les gouvernements successifs ont échoué à engager des réformes adéquates et à trouver les solutions radicales à ces maux.  L’actuel gouvernement s’efforce de remettre  le train sur les rails même s’il s’agit d’un trvail de longue haleine.
A court et à moyen termes, plusieurs défis restent à relever. La sécurité premier rang de ces défis.  Même s’ils affichent une prédisposition à aider la Tunisie à réussir sa révolution, les pays émetteurs de touristes ne badinent pas avec la sécurité de leurs ressortissants.
D’autre part, le peuple tunisien semble avoir perdu le sourire sous l’effet des pressions économiques qu’il subit.  Or, les touristes veulent passer leurs vacances chez un peuple accueillant et hospitalier. Ne dit-on pas que le tourisme est avant tout un métier de sourires?...En dépit de son mandat limité, le gouvernement actuel a du pain sur la planche. 

Donia Hamouda

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...