mercredi 29 mars 2017 14h13

Le baptistère de Bekalta, un chef-d’œuvre absolu de l’art chrétien du VIe siècle

Publié le samedi 30 juillet 2016 lu 26616 fois
Le baptistère de Bekalta, un chef-d’œuvre absolu de l’art chrétien du VIe siècle

Le baptistère de Bekalta, un chef-d’œuvre absolu de l’art chrétien du VIe siècle

Par Mohamed Khaled Hizem

 La Tunisie, une terre d’interaction, où diverses civilisations ont laissé un patrimoine archéologique exceptionnel, possède un passé chrétien aussi important, que fort méconnu. Entre le IIIe et le VIIe siècle ap. J-C, le pays comptait une multitude d’évêchés, dont le nombre dépassait la centaine…Durant cette période, d’innombrables basiliques, églises et chapelles furent édifiées. Les ruines de celles-ci sont toujours visibles dans plusieurs régions.

 

Gros plan sur le baptistère de Bekalta, une œuvre exceptionnelle

de la période chrétienne en Tunisie.

Daté du VIe siècle ap. J-C, il est orné de remarquables mosaïques

aux diverses représentations.

(crédit photo : Habib Mhenni)


L’ère paléochrétienne et le début de la période byzantine ont légué au patrimoine national de superbes œuvres d’art, dont d’inestimables baptistères revêtus de précieuses mosaïques. Si le musée du Bardo possède de très beaux baptistères, dont le magnifique baptistère de Kélibia, ceux-ci se trouvent également dans d'autres musées tunisiens. Parmi ces derniers, le musée archéologique de Sousse, le second plus important musée du pays, conserve un autre exemplaire remarquable : le baptistère de Bekalta. Daté du VIe siècle ap. J-C, il fut découvert en 1993 dans la petite ville côtière de Bekalta, située dans le gouvernorat de Monastir.


Le bassin, de forme complexe, présente un rebord échancré, lequel est creusé de huit « sièges ». Il est entièrement tapissé de superbes mosaïques, d’une polychromie foisonnante, comportant diverses représentations végétales et florales, parmi lesquelles des rinceaux et des fleurs de lys, ainsi que des représentations animales dont plusieurs types d'oiseaux. Le fond de la cuve, de forme circulaire, est occupé par une croix à quatre branches égales. Cette dernière, aux couleurs rouge et blanche, est flanquée de l’alpha et de l’oméga, première et dernière lettre de l’alphabet grec, qui symbolisent, selon les évangiles, l’éternité du Christ.

 

Cette œuvre d'art témoigne de la splendeur des cuves baptismales dans la Tunisie des Ve et VIe siècles ap. J-C. Celles-ci comptent parmi les plus belles de toute la méditerranée.
 

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...