jeudi 23 mars 2017 19h07

Les arts de la Renaissance et du Baroque dans une chaire tunisienne…

Publié le lundi 28 novembre 2016 lu 1943 fois
Les arts de la Renaissance et du Baroque dans une chaire tunisienne…

Les arts de la Renaissance et du Baroque dans une chaire tunisienne…

Par Mohamed Khaled Hizem

Parmi les innombrables trésors de la médina de Tunis, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, figure non seulement des monuments, mais également des œuvres d’une valeur inestimable. Parmi ces dernières, figure le remarquable minbar de la mosquée des Teinturiers, lieu de culte élevé par le fondateur de la dynastie des Husseinites (1705-1957), Hussein Bey Ier, entre 1724 et 1727.

Ce minbar, adossé au mur méridional de la salle de prière, consiste en une chaire à prêcher en forme d'escalier à onze marches, qui date du début de la seconde moitié des années 1720. Celui-ci est superbement orné, au niveau de ses faces latérales, d'une précieuse marqueterie en marbres polychromes, réalisée selon la technique de la " Tarsia certosina " (signifiant « incrustation dans la masse »).

 Vue d'ensemble du minbar de la mosquée des Teinturiers.
(crédit photo : Issam Barhoumi)

 

La somptueuse entrée de la chaire est pourvue de deux colonnettes, qui sont coiffées de chapiteaux néo-doriques, surmontés de superbes abaques moulurés, supportant un arc en plein cintre. L'ensemble est en marbre blanc de Carrare, hormis les écoinçons qui présentent des incrustations de marbres polychromes. Ces derniers portent des croissants entrelacés. Au-dessus de l'arc, se trouve un remarquable cadre, en marbre blanc souligné de marbre rouge, couronné par un fronton à volutes. Le cadre, soigneusement mouluré, renferme une inscription calligraphiée : la « Chahada », la profession de foi en Islam.

 

  


Gros plan plan sur l'entrée du minbar. Le décor de celle-ci traduit de nettes influences de la Renaissance italienne.
Au-dessous du fronton, le cadre mouluré renferme la « Chahada », la profession de foi en Islam. (crédit photo : Sofien Bey)

 

 

La chaire, caractérisée par une forte influence italianisante, présentant des empreints de styles Renaissance et Baroque, se termine par un petit baldaquin, pourvu d'une coiffe en bois doré. Cette dernière surmonte quatre arcs en plein cintre moulurés, en marbre blanc, qui sont pourvus d'intrados incrustés de marbres polychromes. La coiffe, avec ses riches ornements, notamment ses volutes, ses guirlandes, ses feuillages et son couronnement, est purement baroque ; elle est certainement due à des artistes italiens, tout comme la marqueterie des faces latérales.

 

 

Gros plan sur la partie supérieure du baldaquin de la chaire. Celui-ci, d'inspiration baroque,
est couvert d'une coiffe en bois doré et richement sculpté. (crédit photo : Sofien Bey)

 

 

Ce minbar singulier, unique en son genre en Afrique du Nord, offre un contraste saisissant avec les revêtements en plâtre sculpté, de style arabo-andalou, ornant la partie supérieure des murs de la salle de prière.

 

Lire aussi

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...