lundi 23 janvier 2017 09h26

Groupe Accor : Le Retour en Tunisie

Publié le mardi 21 décembre 2010 lu 2685 fois
Groupe Accor : Le Retour en Tunisie

Groupe Accor : Le Retour en Tunisie

Lors du salon Top Résa, Slim Tlatli, en excellent PR de la destination Tunisie, a convaincu le premier opérateur hôtelier mondial, le groupe Accor à revenir en Tunisie. Aujourd’hui, c’est une mission accomplie. Le groupe sera présent en Tunisie, avec deux marques « Ibis » et « Novotel », à travers deux unités hôtelières dans la capitale (Avenue Mohamed V). Accor gèrera deux unités hôtelières, pour le compte de la STI, filiale de la BIAT.
 L’Ibis est composé de 152 chambres et le Novotel, 126 chambres. Enfin, le couple tourisme tunisien et « Accor » s’est retrouvé pour écrire ensemble, une nouvelle page de l’avenir du secteur, à la lumière du nouveau plan opérationnel prévu pour les cinq prochaines années.

Il est important, a indiqué Slim Tlatli, que le groupe français contribue à la réalisation des objectifs du secteur à savoir, mise à niveau, modernisation, consolidation de la rentabilité et de la formation.
Pour une bonne nouvelle, c’en est une pour le tourisme tunisien, qui renoue avec une des enseignes les plus importantes (prestigieuses) dans le monde. Une enseigne qui, rappelons le, n’a pas réussi, selon les propres termes, de son co-fondateur et président Gérard Pélisson, son partenariat en Tunisie.

Aujourd’hui, elle réintègre le paysage touristique, en tournant la page du passé et en inaugurant une nouvelle ère avec le tourisme tunisien.
« Nous restons confiants dans l’avenir de nos relations dans l’intérêt du tourisme tunisien. Le tourisme est aujourd’hui, une industrie, une activité complexe qui exige une personnalité pour la coordination. Nous l’avons trouvé en la personne de Slim Tlatli, ministre du tourisme, l’homme qui à notre sens, portera le renouveau de l’industrie touristique en Tunisie, et qui nous a convaincu de renouer avec la destination et d’y être présent » a déclaré M. Pélisson.

Le groupe ne se contentera pas de gérer pour compte de la BIAT. Selon ses responsables, il a l’intention de se développer en Tunisie. Néanmoins, aucun des responsables n’a été en mesure de donner des précisions quant aux perspectives de développement du groupe. Le Directeur Général pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique, M. Yann Caillière s’est contenté d’annoncer qu’il y a un regain d’intérêt à la destination Tunisie.
En tous cas, au regard de l’enthousiasme du Président du groupe et du Ministre du tourisme la vitalité et le dynamisme de l’intérêt à la destination Tunisie, est confirmée que ce soit au niveau de l’investissement ou encore de la formation, élément primordial de la politique du groupe.
A ce titre, le DG du groupe pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique a annoncé l’ouverture prochainement d’une filiale de l’Académie Accor pour la formation.
La Tunisie pourrait ainsi tirer profit du capital expertise et savoir faire mondialement reconnu, du groupe, en matière de formation des jeunes, de formation des formateurs, dans l’hôtellerie de luxe et du haut de gamme.
Le Groupe Accor repart en Tunisie avec deux de ses marques fortes : «  Ibis » et « Novotel », qui viennent d’être modernisées et repositionnées. Mais, ses responsables ont annoncé qu’ils ne manqueront pas de saisir d’autres opportunités.

La page est tournée. On ne reviendra pas sur le passé et les deux partenaires sont d’accord sur ce plan. Ils sont résolument tournés vers l’avenir. Un avenir immédiat, celui de l’ouverture des deux unités à Tunis. Après quoi, le Président a promis que l’enseigne repartira pour le développement sur la Tunisie.
Des enseignes dont la Tunisie touristique a besoin. Car, comme l’a souligné le ministre, il s’agit d’un partage d’expérience et d’acquis dans les domaines  de la formation, de la gestion hôtelière. Selon le premier responsable de l’administration de tutelle, le tourisme tunisien, apprendra beaucoup des grands groupes, qu’elle a d’ailleurs intérêt à attirer les grandes enseignes.

Et des enseignes il y en aura en Tunisie!

Les bonnes volontés sont là…Il suffit d’y croire…..et que chacun tienne ses promesses !

 

Accor : 1er opérateur hôtelier mondial
Accor réinvente depuis près de 45 ans ses métiers au rythme du monde qui l'entoure pour proposer à ses clients des produits innovants et de qualité dans l'hôtellerie. Jusqu’au 30 juin 2010, le parc hôtelier du groupe compte 4163 hôtels, soit environ 500 mille chambres, dans 90 pays, avec 26% sur la France ; 25%, en Europe (Hors France) ; 22%, en Amérique du Nord ; 6%, en Amérique latine et caraïbes ; 5%, en Afrique et au Moyen Orient et 16%, en Asie pacifique. Le Groupe est ainsi, le premier opérateur hôtelier mondial, mais aussi, le premier employeur hôtelier mondial,  avec 145.000 collaborateurs. Son Chiffre d’affaires, au premier semestre de l’année 2010 a été de 2849 millions d’euros et une capitalisation boursière de l’ordre de 5666 millions d'euros.

 

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...