lundi 20 février 2017 07h14

Yves Godeau : «le slogan enfin libre de bronzer est nullissime»

Publié le jeudi 17 mars 2011 lu 7922 fois
 Yves Godeau : «le slogan enfin  libre de bronzer est nullissime»

Yves Godeau : «le slogan enfin libre de bronzer est nullissime»

Président de  l’Association française Agir pour un Tourisme Responsable (ATR), Yves Godeau estime que le  slogan «enfin  libre de bronzer» utilisé dans la campane de promotion de la Tunisie sur le marché français  va  dans le sens inverse de la révolution du jasmin. Interview


Tourismag : Pensez- vous que la révolution est une opportunité pour le développement des activités touristiques solidaires en Tunisie?



Yves Godeau
: Franchement je pense que la révolution tunisienne est une opportunité pour développer le tourisme en Tunisie. Ça pourrait même servir de bon  argument de marketing  spécifiquement solidaire.  Mais c’est toute l’industrie du  tourisme qui peut bénéficier de la Révolution du jasmin.

Conjuguer tourisme d’une part et défense des droits de l'homme et démocratie de l’autre  est-il possible?

Evidemment, évidemment, évidemment ! C’est toute la problématique du tourisme responsable. D’ailleurs le tourisme responsable est un élément qui favorise la démocratie et les droits de l’homme.

On a l’impression que les acteurs du tourisme appliquent toujours la logique disant « les affaires, c’est les affaires » ou «business as usual » à l’égard de la Tunisie. Que pensez-vous de cette attitude ?

Je pense qu’effectivement  que c’est bel et bien le cas ! Les To  adoptent cette logique mais notre association existe pour leur faire changer de point de vue.
La mission de notre association c’est d’emmener les TO à un tourisme plus responsable.

 Les promotions sur la Tunisie semblent faire débat en ce moment, qu’en pensez-vous? Sont-ils  nécessaires pour réamorcer la pompe tunisienne ou est-il indécent de brader la Tunisie en ce moment ?

Malheureusement l’effet prix existe.  la notion prix ne doit pas être l’ordre du jour. Le tourisme tunisien est sinistré suite aux événements de la révolution. Le but de l’instant est de redémarrer, mais pourvu que les promotions soient provisoires. Les opérateurs tunisiens doivent être fermes sur les prix pour la prochaine saison.

Que faire pour que la Tunisie ne soit plus perçue comme une destination d’été pour les petits budgets  et  pour empêcher le développement  du tourisme d’avoir des effets pervers sur les structures sociales et culturelles locales ?

C’est toute la problématique  du tourisme responsable. C’est sûr c’est que le modèle  économique de la Tunisie est basé sur les bas prix. Difficile à changer ! En plus la Tunisie valorise toujours le balnéaire  par conséquent les prix sont toujours tirés vers le bas. Aujourd’hui il faut valoriser l’aspect culturel et social, l’artisanat…et communiquer sur ça au lieu de communiquer sur les bas prix…


Que pensez-vous des campagnes promotionnelles lancées jusque-là par la Tunisie ?


Le slogan choisi pour relancer le tourisme en Tunisie « enfin  libre de bronzer » il va absolument dans le sens inverse de la révolution du jasmin c’est mal choisi. Il évoque à peine le changement politique. Il y avait pourtant moyen de trouver un slogan plus frappant qui va mieux avec la révolution tunisienne. Par exemple « la Tunisie toujours le soleil mais la liberté en plus» ou encore « la révolution à voir par vous-même » et ça change…
Les slogans de tourisme de masse ne changent pas vraiment l’image et c’est dommage !!
C’est honteux et nullissime d’utiliser ces slogans pour la période actuelle. Il n’y a pas que bronzer, et c’est le moment ou  jamais de valoriser la destination. En plus  quand cela vient d’un gouvernement Tunisien c’est grave.  Avec ces slogans on profite très peu de la révolution du jasmin…

 

Propos recueillis par Donia Hammouda Denguir

L’ATR en bref
Créé en mars 2004, l’Association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) regroupe des voyagistes qui proposent des séjours respectueux de l’environnement, des populations locales visitées et porteurs d’une éthique de partage et d’échange.  Ses membres ont notamment  mis en placel a Certification « Agir Pour Un Tourisme Responsable », référence française en matière du tourisme responsable
L’esprit ATR est le suivant : « Parce que le profit seul ne nous satisfait pas et que nous partageons des valeurs fortes basées sur le respect de la qualité ; parce que nous sommes convaincus que pour durer, dans l’intérêt de toutes les parties, le tourisme doit être responsable».
 

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Coup de coeur

Baïa Inspiring spa, un temple de bien-être médical unique en Tunisie

Baïa Inspiring spa, un temple de bien-être médical unique en...

Un nouveau né dans le monde du bien-être, un fleuron des Spa de luxe de la Méditerranée, un...


Tunisie: Bab Souika, ma mémoire

Tunisie: Bab Souika, ma mémoire

Bravant le froid, la pluie et la circulation, des amoureux de la culture et du patrimoine...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...