jeudi 30 mars 2017 01h35

Tunisie: vers la libéralisation de la Omra et du Hajj

Publié le lundi 04 avril 2011 lu 5908 fois
Tunisie: vers la libéralisation de  la Omra et du Hajj

Tunisie: vers la libéralisation de la Omra et du Hajj

La Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV) plaide pour la libéralisation totale des activités de la Omra (petit pèlerinage de la Mecque ) et du Hajj (grand pèlerinage) qui étaient jusque-là aux mains du clan mafieux Ben Ali-Trabelsi par l’entremise de la Société Nationale des Résidences (SNR).

« L’organisation de la Omra et du Hajj n’est pas une chasse gardée. Elle n’est le monopole de personne. Tout agent de voyages peut s’y adonner soit en créant un groupe en collaboration avec d’autres confrères soit en exerçant individuellement cette activité s’il estime en mesure d’honorer ses engagements vis-à-vis du transporteur et des autorités tunisienne et saoudienne. La SNR pourra devenir une institution qui supervise et contrôle toute l’activité », déclare Mohamed Lyès Ben Othman, président de la commission de la Omra et du Hajj à la FTAV, cité par le quotidien  tunisien «Le Temps ».


Les activités de la Omra et du Hajj a été au centre du rapport moral de la FTAV présenté récemment par Hamadi Chérif secrétaire général  de la FTAV. « Certains proches de l’ancien régime ont bénéficié de l’organisation du Hajj. La Fédération des agences de voyages a réagi vigoureusement en février 2009 auprès des ministères du tourisme et des Affaires religieuses pour dénoncer ces passe - droits. Cette opération s’est renouvelée en 2010 mais d’une autre façon puisque la même personne à travers son agence Freeda Travel a obtenu la faveur de bénéficier de 1000 visas à commercialiser en dehors du circuit officiel. Ces 1000 visas ont été rétrocédés à une agence de voyages à Sousse. Celle-ci a organisé pour son propre compte environ 700 packages et rétrocédé 300 places au profit de certaines agences tunisiennes. A la demande de certains de ses membres, la FTAV a porté une plainte pour dénoncer ces passe- droits. Elle s’est réunie avec les nouveaux responsables de la SNR pour présenter les demandes de ses adhérents afin d’améliorer les conditions d’organisation de la Omra. Suite à l’avènement du 14 janvier, cette position a été complètement changée en raison de la demande de certains adhérents de boycotter totalement la SNR et de réclamer la libéralisation totale de l’organisation de la Omra et partielle du hajj au profit des agences de voyages», peut-on noatmment lire dans le rapport moral de la fédération.

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...