mardi 24 janvier 2017 14h08

Tunisie et Egypte : pas question de tirer profit des destinations en crise...

Publié le mercredi 06 avril 2011 lu 1178 fois
Tunisie et Egypte : pas question de tirer profit des destinations en crise...

Tunisie et Egypte : pas question de tirer profit des destinations en crise...

La chute des trafics touristiques des pays de la Méditerranée sud et orientale pourrait-elle profiter à la France ? La question intéresse nos pouvoirs publics et élus locaux. Elle fut posée cette semaine à l'occasion d'un débat auquel participaient notamment des élus de la majorité, les présidents du SNAV et de l'APS, les directrices des offices du tourisme d'Egypte et de Tunisie, le directeur général de Atout France à la veille de son départ pour une mission en Tunisie.

 
A ce jour les reports profitent surtout aux pays de l'Europe du Sud : Espagne insulaire, Grèce, Turquie, Madère, la Croatie.

Il s'agirait essentiellement d'une clientèle « famille » en quête de séjours balnéaires.

Et ce report se fait au détriment de la Tunisie pour beaucoup puis du Maroc.

Les ventes sur l'Egypte, la Syrie, la Jordanie, destinations à vocation plus culturelle que balnéaire qui, de plus, arrivent en fin de leur « haute saison » le report, si report il y a, se fera au plus tôt en 2012.

Selon Patrick Viceriat, membre du Conseil National du Tourisme, les réservations pour les vacances de Pâques en France auraient augmenté de + 2 % par rapport à 2010. On le voit, le report sur la France est peu significatif.

 

Pas question de récupération de clientèle
Dans le cadre de la relance du tourisme tunisien en crise, Christian Mantéi directeur général de Atout France doit rencontrer plusieurs membres du Gouvernement provisoire dont Mehdi Houas, ministre du Tourisme et du Commerce.

A Tunis, il doit faire valoir l'expertise développée par Atout France en matière d'études en ingénierie marketing et économique.

A propos d'une campagne qui pourrait encourager des reports sur la France de touristes se détournant de destinations en crise le directeur général d'Atout France - dont la première mission est de promouvoir et développer le tourisme en France - a coupé court à tout projet de récupération de clientèle.

«Il est totalement exclu de développer une politique de récupération des touristes qui se détournent des pays du Maghreb et de l'Egypte au profit de la France. Il n'est pas question d'exploiter une telle situation ».

 

Un gué pour un cap difficile
De leur côté George Colson président du SNAV et Richard Vainopoulos président de Tourcom ont délivré quelques messages auprès des élus présents, notamment auprès de Daniel Fasquelle, député UMP du Pas-de-Calais, Maire du Touquet Paris-Plage.

Ce politique a, entre autres missions, la présidence du groupe d'études sur le tourisme à l'Assemblée Nationale. Il avait défendu les points de vue avancés par le SNAV à propos du projet de loi de modernisation des services touristiques. Il y avait apporté les amendements souhaités.

Georges Colson a plaidé pour les emplois dans le tourisme, un secteur mis à mal par une succession de crises.

« De nombreuses entreprises sont mises en danger... Nous avons toujours montré notre capacité à réagir dans l'urgence afin de protéger les clients consommateurs...

Aujourd'hui le devoir de notre syndicat est de protéger nos entreprises et nos salariés.

Nous demandons un gué nous permettant de passer un cap difficile avec un aménagement des échéances et des remboursements d'emprunts. Vous le faites pour d'autres métiers. Pourquoi pas pour notre métier. Ne vous contentez pas de faire des bilans !
 »

De son côté Richard Vainopoulos a plaidé pour le tourisme réceptif France et une amélioration des services et conditions d'accueil des touristes étrangers.

Vastes chantiers. Le député a pris des notes. Il a promis. Dans le passé il a tenu ses promesses. A suivre.

 source: TourMag

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...