lundi 22 mai 2017 20h23

Point de vue /Tunisie-hôtellerie: la formule «all-inclusive» ne fait pas que des contents!

Publié le vendredi 14 mai 2010 lu 4360 fois
Point de vue /Tunisie-hôtellerie: la formule  «all-inclusive» ne fait pas que des contents!

Point de vue /Tunisie-hôtellerie: la formule «all-inclusive» ne fait pas que des contents!

Le «all inclusive», un anglicisme qui désigne les formules des vacances «tout compris», fait le bonheur des touristes qui souhaitent maîtriser leur budget de vacances, et plus généralement à tous ceux qui veulent pouvoir se détendre sans trop  se soucier des dépenses. Comme son nom l’indique, la formule, qui a vue le jour aux  Caraïbes avant de gagner la majorité d’autres régions touristiques, permet une prise en charge complète du  séjour (avion, trajet aéroport-hôtel,  nuitées d’hôtel,  repas, boissons, animations, de l’accès à des infrastructures sportives et de détente…etc). 

En Tunisie comme dans la majorité des destinations touristiques du bassin méditerranéen, les séjours tout compris se sont développé au point de devenir la principale formule d’hébergement. S’il  est vrai que cette formule a permis de réaliser une progression constante de l’industrie touristique tunisienne en termes quantitatifs, il n’en demeure pas moins qu’elle ne fait pas que des contents. Et pour cause : les hôteliers tunisiens qui rivalisent de rabais pour remplir leurs hôtels grâce aux touristes qui optent pour le all-inclusive les conduit souvent à se plier aux « diktats » des tour-opérateurs internationaux.

Cette course vers le bas a entrainé une situation alarmante : la qualité des services s’est beaucoup détériorée. Pour préserver leur marge bénéficiaire, les hôteliers engagent un personnel saisonnier et font des économies sur les menus servis. Dans le même temps,  les recettes par lit  en Tunsie restent incontestablement les plus basses dans les pays du pourtour méditerranéen. Cela a contribué, par effet domino, à perpétuer une image de destination de tourisme de masse.  Autour des hôtels, les autres opérateurs touristiques (centres d’animation, boutiques d’artisanat, restaurants touristiques…) tirent le diable par la queue, avec  des cloitrés dans des hôtels, où ils peuvent boire et manger du matin au soir sans dépenser un sou…

Ce tourisme de réfectoire a  abouti à la transformation des hôtels en véritables ghettos pour des touristes étrangers « affrétés » par avion vers des « cages à poules». Le seul moment où le touriste prend un moyen de transport hors de l’hôtel, c’est pour le transfert à l’aéroport. Qu’aura découvert ce touriste de la Tunisie pour participer à sa promotion par le bouche à oreille? Et que gagne le pays de ce touriste cloitré ?  C’est dire que la formule all inclusive doit être plus que jamais repensée, revue et corrigée surtout que la destination Tunisie ne se fixe plus que des objectifs quantitatifs.
W.K

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Coup de coeur

Baïa Inspiring spa, un temple de bien-être médical unique en Tunisie

Baïa Inspiring spa, un temple de bien-être médical unique en...

Un nouveau né dans le monde du bien-être, un fleuron des Spa de luxe de la Méditerranée, un...


Tunisie: Bab Souika, ma mémoire

Tunisie: Bab Souika, ma mémoire

Bravant le froid, la pluie et la circulation, des amoureux de la culture et du patrimoine...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...