samedi 29 avril 2017 06h30

Tunisie: «Dream city 2010» redonne vie aux ruelles de la Médina de Tunis

Publié le vendredi 08 octobre 2010 lu 1374 fois
Tunisie: «Dream city 2010» redonne vie aux ruelles de la Médina de Tunis

Tunisie: «Dream city 2010» redonne vie aux ruelles de la Médina de Tunis

La 2e édition du festival pluridisciplinaire Dream City  se déroulera du 13 au 15 octobre 2010 dans la Médina de Tunis. Cette manifestation culturelle et multidisciplinaire (théâtre, danse, musique, cirque, vidéo, art plastique, photo, architecture, littérature) réunira plus d’une trentaine d’artistes autour du thème (ville, art, espace) qui tenteront de réanimer les rues et ruelles de la Médina de Tunis. « Nous avons toujours rêvé notre ville en harmonie avec son passé et sa modernité ; nous avons toujours eu envie de redonner vie à ces parcours quotidiens dans lesquels les«voyageurs passants  ne s’arrêtent plus. Nous avons longtemps rêvé notre ville ensemencée de graines d’initiatives locales visant à rassembler les habitants à travers l’action culturelle et son approche sociale. Nous avons rêvé notre ville la plus enclavée, au cœur d’une initiative où la culture à l’honneur, honore et se défend par le « bas ».

Nous avons toujours rêvé de faire voyager l’Art et d’aller à la rencontre de ceux qui font la ville. Nous avons rêvé que la culture soit présente dans chaque coin de rue pour permettre au quotidien d’être l’espace-temps et l’espace de jubilation de celui qui ne peut aller vers elle», soulignent Selma et  Sofiane Ouissi, directeurs artistiques  du festival.
Dream City est un itinéraire urbain pour inventer, innover, explorer un espace de frottements, de contaminations et d'émergences, un projet vivant qui n'impose pas un moule unique et immuable de la création. 
 Cette 2éme édition a prévu deux itinéraires colorés. Le spectateur choisit une couleur par jour et se laisse guider sur  un parcours précis d’un lieu à un autre, et d’un spectacle à un autre.
Ce travail collectif va plus loin que la première édition en 2007 et devient un projet qui aborde de manière inattendue un territoire que l’on croit connaître. Une autre lecture de la médina, au sens également littéral du terme est proposée avec la présentation, cette année, de textes inédits, spécialement concoctés par des auteurs connus ou pas autour de cet espace urbain où bat le cœur de Tunis. Le geste prend le relais de la parole, Sondos Belhassen, Malek Sebai et Patricia Triki, à travers un travail chorégraphique, lèveront le voile sur un tabou ; celui de  « Dar el Jouad », cet univers d’enferment des femmes dont plus personne ne veut se souvenir. 
La manifestation sera organisée en partenariat avec l’IFC . Voici les artistes et compagnies françaises présents sur cette deuxième édition : 
Amalgame(s) de la Compagnie Ex Nihilo : toutes les 30 minutes, vivez une performance originale et inéditePlace Dar Ben Abdallah. Tous les jours du 13 au 16 octobre, de 14h à 18h. Le 23 octobre à 15h, présentation publique du travail d’atelier au Théâtre Dar Ben Abdallah, qui servira de lieu de répétition à la compagnie pour son prochain spectacle Apparemment, ce qui ne se voit pas, inspiré par la Tunisie, et donné dans le cadre de Marseille 2012. 
Paradedesign , installation de Ghislaine Coudert et Cyril Minois 
Arborescence invite le visiteur dans un univers poétique, où d’étranges formes de tissu se gonflent et matérialisent la lumière au rythme d’un travail sonore qui transfigure Dar Cheikh El Mouldi - 6, rue Essaïda Ajoula, pendant toute la durée du festival. 
Mini Maousse 4 prend pour thème la cabane 
Réveillez l’enfant qui sommeille en vous ! Une expérience de construction de cabanes avec toutes les exigences d’une architecture réelle, conduite par des architectes français et tunisiens, à l’initiative de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine de Paris. Vous aussi, grimpez aux arbres rue Bach Hamba, et découvrez les meilleurs prototypes. Dar Bach Hamba - 9, rue Bach Hamba, pendant toute la durée du festival. 
Colloque : Pour un art en espace public en Tunisie 
Claudine Dussolier, collaboratrice de la Friche Belle de Mai, photographe et directrice de la collection Carnets de rue aux éditions L’Entretemps, et Youssef Seddik, philosophe, anthropologue, enseignant et journaliste tunisien, sont invités aux débats qui se tiendront à la Bibliothèque Nationale, les 15 et 16 octobre, de 9h à 12h.
 

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...