vendredi 28 juillet 2017 18h02

Tunisie/Tourisme: Le mea culpa de Amel Karboul donne ses fruits en Allemagne

Publié le mercredi 02 avril 2014 lu 10355 fois
Tunisie/Tourisme: Le mea culpa de Amel Karboul donne ses fruits en Allemagne

Tunisie/Tourisme: Le mea culpa de Amel Karboul donne ses fruits en Allemagne

Il est clair que Amel Karboul était la mieux placée pour connaître le marché allemand et les spécificités de ces touristes pour avoir passé une bonne partie de sa vie dans ce pays. Et elle a choisi de faire ses preuves là-bas à l’occasion de l’ITB Berlin, l’incontournable salon international du tourisme tenu du 4 au 8 mars 2014. D’aucuns sont unanimes sur l’approche de la ministre lors de ce rendez-vous où elle est partie à la conquête des professionnels mais également de la presse spécialisée afin de préparer au mieux la saison touristique 2014.


Et Karboul de faire un mea culpa, premier en son genre, avouant que la Tunisie n’a pas su gérer les attentats de la Ghriba en 2002. Certes, on avait menti à nos amis allemands à l’époque mais nous voilà reconnaître ce tort et prêts à tendre nos mains vers ces touristes que la ministre invitait à venir nous voir faire nos premiers pas en démocratie. D’ailleurs elle relance la même invitation aux touristes canadiens. Force est de constater que la transition démocratique est l’une des cartes que Karboul a choisie de jouer auprès de différents marchés.


Ce mea culpa n’a pas été inefficace. Pour preuve, le représentant de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) à Frankfurt, déclare à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP), que le rythme des réservations des touristes allemands à destination de la Tunisie est pour le moment satisfaisant. Cette tendance s’est évidemment dégagée à travers les TO et agences de voyages qui programment la Tunisie. En attendant que cette tendance se confirme à la veille de la saison estivale au vu de la conjoncture politique d’ici là dans nos murs mais aussi de la conjoncture économique en Allemagne. Car seul l’argent quand tout va bien dans le pays hôte risque de motiver ou dissuader les vacanciers.


Il y a lieu de préciser que sur ce marché, la Tunisie est confrontée à une concurrence on ne peut plus rude. Les Allemands en effet partent en grand nombre en Turquie qui accapare la part du lion avec 6.6 millions de touristes allemands. Vient ensuite l’Egypte qui attire un million de touristes allemands contre le Maroc qui enregistre 350 mille visiteurs allemands. Devant cette compétition, la Tunisie table sur 480 mille Allemands à la fin de cette année et part avec pas mal d’optimisme suite aux résultats de l’année 2013.


M.K.B.Y
 

Photo: leconomistemaghrebin.com

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...