lundi 22 mai 2017 20h21

Tunisie: le recul du tourisme évaluée à plus de 45% en janvier et février 2011

Publié le mercredi 02 mars 2011 lu 2041 fois
Tunisie: le recul du tourisme évaluée à plus de 45% en janvier et février 2011

Tunisie: le recul du tourisme évaluée à plus de 45% en janvier et février 2011

Le ministre du Commerce et du Tourisme, Mehdi Houas, a précisé au cours d’une conférence de presse tenue, ce matin, que  le recul de l’industrie touristique nationale est évalué à plus de 45% depuis le début de l’année. «L’année 2011 sera sûrement une année difficile sur le plan économique, mais c’est le prix à payer pour avoir 2012 et 2013»,  a indiqué le ministre tunisien.

Et d’ajouter : «Il faut sauver en construisant l’avenir. Il faut se battre minute après minute, seconde après seconde pour sauver cette saison touristique.  2011 est une année d’investissement pour relancer la Tunisie sur une dynamique différente. Nous allons pouvoir rêver et vendre notre savoir-faire et notre service. Il ne faudra pas non plus hypothéquer sur notre saison touristique. Nous avons aujourd’hui un élan de sympathie qui nous permettra de libérer notre énergie. C’est à nous de jouer maintenant et être acteur de notre destination».


Répondant aux préoccupations concernant l’avenir du secteur, qui représente 7% du PIB et fait vivre 400 mille familles tunisiennes, M. Houas s’est dit  « très optimiste » car, selon, lui, « l’avenir de la Tunisie se construit à moyen et à long terme ».

Rappelant qu’il traite des portefeuilles très proches avec son homologue tunisien, en l’occurrence le commerce, l’artisanat et le tourisme  M. Frédéric Lefebvre a souligné que lui et M. Houas ont beaucoup parlé tous les deux et ont conclu qu’il est essentiel de mêler l’artisanat, le tourisme et le commerce dans un élément de force pour développer le tourisme.
Parmi les actions sur lesquels les deux  responsables se sont mis d’accord à travailler ensemble, M. Lefebvre a notamment cité le classement des hôtels qui est un sujet d’actualité en France puisqu’elle vient à peine de changer  son classement d’hôtels parce qu’ils n’étaient pas aux normes internationales. Dans cette perspective, le secrétaire de l’Etat français annonce que son pays doit être disposé à offrir tout ce dont est censé aider les professionnels du tourisme tunisien à aller un peu plus vite et éviter certains points de blocage dans ce chapitre.
 

Zoom régions

 

Tourisme au pluriel

 

Escapades

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks de Djerba

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient...


Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar et ses vestiges préhistoriques

Le lac d’Ofar dénommé El Bahr Esseghir situé sur le plateau sableux de Rass Taguermess....


SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être à la lisière du désert

SPA «Bains berbères » à Tamerza Palace: un hymne au bien être...

Un nouveau centre SPA très haut de gamme vient d’embellir davantage la vitrine des produits...


24 heures au Caire!

24 heures au Caire!

Déjà, dans l’avion affrété spécialement pour transporter les hôtes distingués de Koral...


 

Revue de Presse

FlowersWay tisse sa toile entre les agents locaux du tourisme

Entre la nouvelle version du site web et un objectif de 300 000 visiteurs uniques par mois fi......


Palais des Congrès : le Chargé de développement commercial doit...

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les...


Gros sièges pour obèses : une vingtaine de compagnies seraient...

Pas de communication officielle chez Airbus sur le sujet mais la presse internationale bruisse...


SNAV : un label « tourisme durable » dans les starting blocks

Après avoir réalisé le Livre Vert du tourisme, la Commission « Tourisme durable » du SNAV...